LePacte.be - HetPact.be

Des libertés numériques - voor digitale vrijheden

Candidats.FR

Retrouver les textes des pactes

Les textes de pactes signés par les nombreux candidats à tous les niveaux de pouvoir aux élections de 2009, 2010 et 2012 sont disponibles sur le site https://jesigne.lepacte.be (ainsi que http://jesigne.lepacte.be en connexion non sécurisée que nous déconseillons)

LePacte sera aux Rencontres mondiales des logiciels libres à Bruxelles le lundi 8 juillet 2013

LePacte sera aux Rencontres mondiales des logiciels libres à Bruxelles le lundi 8 juillet 2013.

Festival des libertés : n'oublions pas les libertés numériques


Je viens de redécouvrir le Festival des libertés qui se tient essentiellement au Théatre national du 18 au 27/10/2012. Voir www.festivaldeslibertes.be

Il me semble que l'initiative à l'air très chouette ... mais que les organisateurs ont peu mis en évidence le fait que que aujourd'hui beaucoup d'activités ont lieu en ligne et/ou de manière électroniques et que, si nous n'y prenons pas garde, les libertés chèrement acquises et toujours à défendre et développer dans le monde physique sont aussi menacées dans le monde électronique où la surveillance, le contrôle, le déni de choix parfois (ex du système d'exploitation - sic- quand vous acheter un ordinateur ou un smartphone) sont presque la règle.

Bon, il y a quand même 2 sujets qui serviront de base à des débats :

Qui irait avec moi faire un tour ce WE par exemple (si les organisateurs acceptent) et montrer des logicielsl libres, du matériel libre (arduino et raspberry-pi) et quelques jolies affiches imprimées et parfois plastifiées à l'occasion de la conférence de R Stallman ?

Quelques portables et projecteurs vidéos, en plus des affiches suffiraient.

Plusieurs signataires élus bourgmestres ce 14 octobre 2012

Un premier examen des résultats montre que plusieurs signataires des pactes de libertés numériques sont des élus marquants. Ce billet reprendra quelques uns qui sont bourgmestres :

Bravo à tous pour vos résultats. Nous nous réjouissons de vos élections et de ce que cela augure dans les villes que vous allez diriger concernant l'usage du logiciel libre.

Nous continuerons et rajouterons ici nos dépouillements des résultats et comparaisons avec les signatures. Nous préciserons aussi les signataires qui sont conseillers communaux et échevins.

Vous lecteurs pouvez nous aidez, le travail est important : il faut chercher dans la liste des signataires et comparer aux listes des élus bruxellois et des élus wallons, et nous envoyer un courriel àinfo @ lepacte.be pour que nous puissions mettre le lien adéquat et adapter ce billet. Merci pour votre aide.

Statistiques des signataires du pacte des libertés numériques ce 14 octobre 2012 à 10h

Indépendants2
PS36
cdH39
MR4
Ecolo201

Elles concernent les nouveaux signataires des pactes des libertés numériques ou ceux qui ont déjà signé en 2009 et 2010 et pour lesquels nous avons pu identifier, avec des moyens humains très limités, qu'ils se représentaient aux élections communales de 2012 après les élections régionales de 20109 et celles fédérales de 2010.

Pour plus de détails aller sur http://lepacte.be/communales2012/ et pour savoir si votre candidat favori a signé, sur cette page

Attention, ces nombres contiennent aussi des promesses de signatures, c'est à dire des encodages pour lesquels nous n'avons pas encore reçu la confirmation par courrier électronique ou la signature avec la carte d'identité électronique.

Pourquoi les libertés numériques sont importantes et les protéger aussi ?

Il est très légitime de se demander pourquoi les libertés numériques sont importantes et en quoi il faut les protéger.

Nous avons l'impression d'être libres avec nos ordinateurs, et que de plus en plus de logiciels libres sont utilisés. Par exemple,

  • Mozilla Firefox un navigateur  web, pour surfer en toute sécurité et flexible grâce à une énorme collection de modules complémentaires optionnels.
  • LibreOffice une suite bureautique complète , comprenant des modules de : traitement de texte (Writer) ; tableur (Calc) ; de présentation (Impress) ; réalisation de petite mise en page, affiches et dessin vectoriel (Draw). Dans l'esprit particulier des logiciels libres, ces logiciels possèdent de nombreuses possibilité d'interopérabilités avec d'autres logiciels et formats (libres ou privateurs). On entend par privateur, un format ou un logiciel qui prive l'utilisateur d'une des libertés garanties par les licences de logiciels libres.
  • Gimp un puissant logiciel professionnel d'édition d'images matricielles, de retouche et composition photos,
  • InkScape, logiciel spécialisé dans le dessin vectoriels. Il est également idéal pour la réalisation graphique, pouvant combiner des éléments vectoriesl, des images, photos, textes et l'application de filtres non destructeurs. Ce logiciel est idéal pour la réalisation d'affiche, de carte de visite, logos, schémas, documents pédagogiques,
  • Scribus une application de PAO (publication assistée par ordinateur) professionnelle crédible auprès des imprimeurs les plus exigeants. Il gère donc les profils de couleur, l'incontournable quadrichromie et l'export en PDF version 1.3, 1.4, 1.5 ou même X-3.

et beaucoup d'autres pour la manipulation ou création de sons, musiques, l'écriture musicale, le montage vidéos, la création de films d'animations, la création de modèles et animations en 2D et 3D, composition des plans 2D et 3D, des jeux, le pilotage de machines et expériences, l'analyse de résultats d'expériences, la modélisation et l'expérimentation ...

Toujours au chapitre des bonnes nouvelles, plus de la moitié des administrations communales wallones et plusieurs administrations bruxelloises par exemple, utilisent la suite de logiciels connues sous le nom CommunesPlone  devenu l'intercommunale IMIO il y a peu, développé par ces administrations avec de nombreux prestataires petites ou grandes entreprises de service, et maintenus par elles.

Mais il y a aussi de nombreux soucis et difficultés.

Dans les écoles, du primaire à l'université, trop souvent, les enfants et étudiants apprennent la manipulation d'outils informatiques dont ils ne peuvent pas comprendre, car il est sciemment dissimulé et interdit d'accès, le fonctionnement. Un peu comme si on étudiait la médecine uniquement par auscultation que l'anatomie et les dissections étaient interdites. De plus, ces formations rendent les apprenants dépendants d'outils qui, si ils sont mis à disposition souvent gracieusement, entraînent la création d'une dépendance comme dans toute formation, mais oblige par la suite les utilisateurs à acheter les produits une fois arrivés dans la vie professionnelle. Alors qu'ils auraient pu autrement poursuivre avec les outils appris, dont il peuvent, eux-même ou par délégation, étendre les fonctionnalités.

Des administrations belges, parfois très grandes, achètent et installent encore aujourd'hui des « logiciels bureautiques privateurs » (habituels pour beaucoup) sans appel d'offre général au marché parfois pour des sommes impressionnantes, alors que des alternatives libres, moins chères existent et ont été choisies par de très grandes administrations et institutions notamment étrangères dans une volonté de contrôle total de leurs systèmes d'information.

Les fabricants d'ordinateurs et surtout les magasins continuent à imposer des logiciels privateurs et coûteux lors de l'achat d'un ordinateur. L'acheteur, s'il ne souhaite pas utiliser ces logiciels devra souvent assumer le prix de démarches juridiques laborieuse pour obtenir gain de cause et se faire rembourser. Quoi que l'on en dise parfois, il est difficile de comparer cette situation à d'autre biens de consommation. On pourrait imaginer une solution où plusieurs systèmes d'exploitation complètement fonctionnels sont installés par défaut sur le disque permanent de l'ordinateur convoité, et que le consommateur se voit informé du prix de la machine nue et en option, des prix des différents systèmes qui pourraient aussi coexister si il en fait le choix informé ... et qu'il a payé. Il est aujourd'hui parfaitement possible, d'emporter un ordinateur sans logiciels installés et simple et rapide d'installer soit-même, ou à l'aide d'une tierce personne, tout les logiciels nécessaires tel qu'un système d'exploitation (Ubuntu GNU/Linux pour être libre par exemple), suite bureautique, navigateur web, etc. La situation d'une vente lié et forcé ne se justifie donc pas et s'apparente volontiers à du racket. Les logiciels privateurs concerné sont souvent les mêmes et ne sont ainsi pas uniquement imposé de manière économique et fonctionnelle mais également de manière psychologique et pédagogique. Ainsi, cela donne la fausse impression que seul ces logiciels existent et sont utilisables. Ces ventes forcées, pour lesquels le système d'exploitation aurait pu être acheté séparément au prix d'environ 100 €, et qui représente donc une large partie du coût d'achat de l'ordinateur (on trouve de très très bons portables pour 300 à 800 €) sont en contradiction avec la Directive 2005/29/CE du 11 mai 2005 relative aux pratiques commerciales déloyales des entreprises vis-à-vis des consommateurs dans le marché intérieur et modifiant les directives 84/450/CEE, 97/7/CE, 98/27/CE et 2002/65/CE et le règlement (CE) n° 2006/2004 (directive sur les pratiques commerciales déloyales).

Avec les usages actuels de la téléphonie portable et d'internet actuel, nous sommes en permanence, souvent à notre insu, surveillés, censurés. Certains veulent limiter les usages que nous faisons d'internet, de notre droit de copier, même dans le cadre familial de la sphère privée explicitement autorisé par la loi. C'est ce que nous avons connu récemment avec le fameux dossier ACTA, mais une nouvelle menace approche, très inspirée d'ACTA et qui porte le nom de CETA.

Enfin, la créativité est elle-même menacée par l'inflation aberrante de «brevets sur des logiciels et méthodes» qui rendent le développement informatique, de logiciels libres autant que de logiciels privateurs, une parcours risqué semblable à la traversée d'un champ de mines, car le risque juridique est toujours présent : être poursuivi pour contrefaçon de brevet, et même si c'est faux, devoir dépenser de telles sommes en frais d'avocats que ceci assèche même les mieux préparés.

Modèles de lettres au candidats

Le vote est sans doute l'acte démocratique le plus important ... et ne doit donc pas être pris à la légère. Faites savoir aux candidats ce qui est important pour vous.

Merci de vous inspirer des courriers ci-dessous pour vous adresser aux candidats de votre commune et les inviter à signer le pacte des liberté numériques.

Il y a un modèle les candidats de tout partis, et un spécifique pour les candidats des 4 grands partis francophones (MR, cdH, PS et Ecolo). Un petit coup de copier-coller et cela fera l'affaire.

N'hésitez pas à adapter, personnaliser, mettre vos coordonnées téléphoniques pour que les candidats, souvent de bonne volonté mais comme la plupart d'entre nous, peu versés en matière technologiques puissent vous contacter et avoir des informations, savoir pourquoi ces questions sont importantes pour vous, et pourquoi ils devraient donc s'en préoccuper et les relayer dans les niveaux de pouvoir qu'ils sollicitent.

Vous pouvez bien sûr aussi aller au marché, aux rencontres qu'ils proposent ... pour leur soumettre le pacte des libertés numériques, le faire compléter et signer, puis remplir vous-même pour eux le formulaire http://jesigne.lepacte.be et transmettre le formulaire papier scanné ou photographié par email à jesigne@lepacte.be.

N'oubliez pas qu'ils vous représentent et que c'est le moment où jamais de leur faire savoir ce qui est important pour vous, pourquoi vous les choisissez plutôt que les autres candidats.

Pour tous les candidats

Concerne : Invitation à signer les 3 pactes des libertés numériques

Mesdames, Messieurs,
Chers candidats aux élections communales du 14 octobre prochain,

Internet, l'ordinateur, les téléphones portables et en fait tous les objets de la vie quotidienne, y compris l'auto et le lave vaisselle, utilisent de plus en plus les technologies numériques.

Vous êtes donc sûrement, comme les citoyens que nous sommes, sensibles à l'emprise de ces technologies sur nos vies, et soucieux du respect des libertés numériques qui reflètent des valeurs que nous devons préserver.

Nous avons essayé de traduire quelques-unes de celles-ci dans les 3 pactes des libertés numériques, qui déclinent 3 thèmes qui nous sont chers. Ils concernent respectivement les données libres, l'internet libre et le logiciel libre.

Nous les soumettons à votre signature, comme nous les avons soumis aux présidents des 4 partis francophones imporants et au premier ministre qui les ont signés tous les 3, comme plus de 200 candidats et 37 élus francophones l'ont fait lors du scrutin de 2010. (voir aussi la listes des signataires de 2010). Cette version 2012 est absolument identique à celle de 2012, moyennent bien une adaptation au type de scrutin.

Pour votre information, nous suivons dans l'outil http://lepacte.be et en particulier le lien en haut à gauche «Résultats de campagne ?», en temps réel, les signatures que nous avons reçues, totalisés aussi par parti, et nous en informons régulièrement tant la presse que nos concitoyens pour qu'ils puissent, le 14 octobre prochain, connaître vos positions sur ces sujets et faire un choix éclairé. Sachez que plusieurs centaines de personnes nous ont fait savoir que cela avait eu une influence sur leurs votes.

Vous trouverez le détails des textes des 3 pactes et la procédure de signature à l'adresse http://jesigne.lepacte.be où vous pourrez les signer avec votre carte d'identité électronique comme vous l'utilisez pour remplir votre déclaration d'impôt, ou, si vous ne pouvez signer électroniquement, à remplir ce même formulaire en ligne, l'imprimer (version pdf à droite), le signer manuscritement et nous le transmettre scanné ou photographié par email à jesigne@lepacte.be.

Nous sommes à votre disposition pour en discuter si vous le souhaitez. Par exemple par téléphone au coordinateur Nicolas Pettiaux 0496 24 55 01 ou par email à info@lepacte.be

Nous espérons pouvoir vous rencontrer un de ces jours pour discuter de ces questions qui nous tiennent à cœur et vous souhaitons, d'ici là, une bonne dernière semaine de campagne et les meilleurs résultats possibles, et vous invitons à transmettre ce message à vos colistiers.

Dans l'espoir de vivre avec vous dans un société numérique plus juste, plus respecteuse, plus solidaire et plus libre,
Bien à vous,

<SIGNATURE>
Pour la campagne lepacte.be

Pour les candidats du centre démocrate humaniste (cdH)

Concerne : Invitation à signer les 3 pactes des libertés numériques

Mesdames, Messieurs,
Chers candidats aux élections communales du 14 octobre prochain,

Internet, l'ordinateur, les téléphones portables et en fait tous les objets de la vie quotidienne, y compris l'auto et le lave vaisselle, utilisent de plus en plus les technologies numériques.

Vous êtes donc sûrement, comme les citoyens que nous sommes, sensibles à l'emprise de ces technologies sur nos vies, et soucieux du respect des libertés numériques qui reflètent des valeurs que nous devons préserver.

Nous avons essayé de traduire quelques-unes de celles-ci dans les 3 pactes des libertés numériques, qui déclinent 3 thèmes qui nous sont chers. Ils concernent respectivement les données libres, l'internet libre et le logiciel libre.

Nous les soumettons à votre signature, comme nous les avons soumis en primeur au Président Benoît Lutgen et à la vice première-ministre Joëlle Milquet, qui les ont signés tous les 3, comme de 71 candidats et 10 élus cdH l'ont fait lors du scrutin de 2010. (voir aussi la listes des signataires de 2010). Cette version 2012 est absolument identique à celle de 2012, moyennent bien une adaptation au type de scrutin.

Pour votre information, nous suivons dans l'outil http://lepacte.be et en particulier le lien en haut à gauche «Résultats de campagne ?», en temps réel, les signatures que nous avons reçues, totalisés aussi par parti, et nous en informons régulièrement tant la presse que nos concitoyens pour qu'ils puissent, le 14 octobre prochain, connaître vos positions sur ces sujets et faire un choix éclairé. Sachez que plusieurs centaines de personnes nous ont fait savoir que cela avait eu une influence sur leurs votes.

Vous trouverez le détails des textes des 3 pactes et la procédure de signature à l'adresse http://jesigne.lepacte.be où vous pourrez les signer avec votre carte d'identité électronique comme vous l'utilisez pour remplir votre déclaration d'impôt, ou, si vous ne pouvez signer électroniquement, à remplir ce même formulaire en ligne, l'imprimer (version pdf à droite), le signer manuscritement et nous le transmettre scanné ou photographié par email à jesigne@lepacte.be.

Nous sommes à votre disposition pour en discuter si vous le souhaitez. Par exemple par téléphone au coordinateur Nicolas Pettiaux 0496 24 55 01 ou par email à info@lepacte.be

Nous espérons pouvoir vous rencontrer un de ces jours pour discuter de ces questions qui nous tiennent à cœur et vous souhaitons, d'ici là, une bonne dernière semaine de campagne et les meilleurs résultats possibles, et vous invitons à transmettre ce message à vos colistiers.

Dans l'espoir de vivre avec vous dans un société numérique plus juste, plus respecteuse, plus solidaire et plus libre,
Bien à vous,

<SIGNATURE>
Pour la campagne lepacte.be

Pour les candidats du Parti Socialiste (PS)

Concerne : Invitation à signer les 3 pactes des libertés numériques

Mesdames, Messieurs,
Chers candidats aux élections communales du 14 octobre prochain,

Internet, l'ordinateur, les téléphones portables et en fait tous les objets de la vie quotidienne, y compris l'auto et le lave vaisselle, utilisent de plus en plus les technologies numériques.

Vous êtes donc sûrement, comme les citoyens que nous sommes, sensibles à l'emprise de ces technologies sur nos vies, et soucieux du respect des libertés numériques qui reflètent des valeurs que nous devons préserver.

Nous avons essayé de traduire quelques-unes de celles-ci dans les 3 pactes des libertés numériques, qui déclinent 3 thèmes qui nous sont chers. Ils concernent respectivement les données libres, l'internet libre et le logiciel libre.xxx

Nous les soumettons à votre signature, comme nous les avons soumis en primeur au Président Thierry Giet et au Premier ministre Elio Di Rupo,qui les ont signés tous les 3, comme de 35 candidats et 15 élus socialistes l'ont fait lors du scrutin de 2010. (voir aussi la listes des signataires de 2010). Cette version 2012 est absolument identique à celle de 2012, moyennent bien une adaptation au type de scrutin.

Pour votre information, nous suivons dans l'outil http://lepacte.be et en particulier le lien en haut à gauche «Résultats de campagne ?», en temps réel, les signatures que nous avons reçues, totalisés aussi par parti, et nous en informons régulièrement tant la presse que nos concitoyens pour qu'ils puissent, le 14 octobre prochain, connaître vos positions sur ces sujets et faire un choix éclairé. Sachez que plusieurs centaines de personnes nous ont fait savoir que cela avait eu une influence sur leurs votes.

Vous trouverez le détails des textes des 3 pactes et la procédure de signature à l'adressehttp://jesigne.lepacte.be où vous pourrez les signer avec votre carte d'identité électronique comme vous l'utilisez pour remplir votre déclaration d'impôt, ou, si vous ne pouvez signer électroniquement, à remplir ce même formulaire en ligne, l'imprimer (version pdf à droite), le signer manuscritement et nous le transmettre scanné ou photographié par email à jesigne@lepacte.be.

Nous sommes à votre disposition pour en discuter si vous le souhaitez. Par exemple par téléphone au coordinateur Nicolas Pettiaux 0496 24 55 01 ou par email à info@lepacte.be

Nous espérons pouvoir vous rencontrer un de ces jours pour discuter de ces questions qui nous tiennent à cœur et vous souhaitons, d'ici là, une bonne dernière semaine de campagne et les meilleurs résultats possibles, et vous invitons à transmettre ce message à vos colistiers.

Dans l'espoir de vivre avec vous dans un société numérique plus juste, plus respecteuse, plus solidaire et plus libre,
Bien à vous,

<SIGNATURE>
Pour la campagne lepacte.be

Pour les candidats d'Ecolo

Concerne : Invitation à signer les 3 pactes des libertés numériques

Mesdames, Messieurs,
Chers candidats aux élections communales du 14 octobre prochain,

Internet, l'ordinateur, les téléphones portables et en fait tous les objets de la vie quotidienne, y compris l'auto et le lave vaisselle, utilisent de plus en plus les technologies numériques.

Vous êtes donc sûrement, comme les citoyens que nous sommes, sensibles à l'emprise de ces technologies sur nos vies, et soucieux du respect des libertés numériques qui reflètent des valeurs que nous devons préserver.

Nous avons essayé de traduire quelques-unes de celles-ci dans les 3 pactes des libertés numériques, qui déclinent 3 thèmes qui nous sont chers. Ils concernent respectivement les données libres, l'internet libre et le logiciel libre.

Nous les soumettons à votre signature, comme nous les avons soumis en primeur aux présidents Emily Hoyos et Olivier Deleuze et plusieurs ministres Ecolo, qui les ont signés tous les 3, comme de 71 candidats et 10 élus Ecolo l'ont fait lors du scrutin de 2010. (voir aussi la listes des signataires de 2010). Cette version 2012 est absolument identique à celle de 2012, moyennent bien une adaptation au type de scrutin.

Pour votre information, nous suivons dans l'outil http://lepacte.be et en particulier le lien en haut à gauche «Résultats de campagne ?», en temps réel, les signatures que nous avons reçues, totalisés aussi par parti, et nous en informons régulièrement tant la presse que nos concitoyens pour qu'ils puissent, le 14 octobre prochain, connaître vos positions sur ces sujets et faire un choix éclairé. Sachez que plusieurs centaines de personnes nous ont fait savoir que cela avait eu une influence sur leurs votes.

Vous trouverez le détails des textes des 3 pactes et la procédure de signature à l'adressehttp://jesigne.lepacte.be où vous pourrez les signer avec votre carte d'identité électronique comme vous l'utilisez pour remplir votre déclaration d'impôt, ou, si vous ne pouvez signer électroniquement, à remplir ce même formulaire en ligne, l'imprimer (version pdf à droite), le signer manuscritement et nous le transmettre scanné ou photographié par email à jesigne@lepacte.be.

Nous sommes à votre disposition pour en discuter si vous le souhaitez. Par exemple par téléphone au coordinateur Nicolas Pettiaux 0496 24 55 01 ou par email à info@lepacte.be

Nous espérons pouvoir vous rencontrer un de ces jours pour discuter de ces questions qui nous tiennent à cœur et vous souhaitons, d'ici là, une bonne dernière semaine de campagne et les meilleurs résultats possibles, et vous invitons à transmettre ce message à vos colistiers.

Dans l'espoir de vivre avec vous dans un société numérique plus juste, plus respecteuse, plus solidaire et plus libre,
Bien à vous,

<SIGNATURE>
Pour la campagne lepacte.be

Pour les candidats du Mouvement Réformateur (MR)

Concerne : Invitation à signer les 3 pactes des libertés numériques

Mesdames, Messieurs,
Chers candidats aux élections communales du 14 octobre prochain,

Internet, l'ordinateur, les téléphones portables et en fait tous les objets de la vie quotidienne, y compris l'auto et le lave vaisselle, utilisent de plus en plus les technologies numériques.

Vous êtes donc sûrement, comme les citoyens que nous sommes, sensibles à l'emprise de ces technologies sur nos vies, et soucieux du respect des libertés numériques qui reflètent des valeurs que nous devons préserver.

Nous avons essayé de traduire quelques-unes de celles-ci dans les 3 pactes des libertés numériques, qui déclinent 3 thèmes qui nous sont chers. Ils concernent respectivement les données libres, l'internet libre et le logiciel libre.

Nous les soumettons à votre signature, comme nous les avons soumis en primeur à l'ancien président Didier Reynders (nous n'avons pas encore reçu la signature de Charles Michel) et à la ministre Sabine Laruelle, qui les ont signés tous les 3, comme de12 candidats et 3 élus MR l'ont fait lors du scrutin de 2010. (voir aussi la listes des signataires de 2010). Cette version 2012 est absolument identique à celle de 2012, moyennent bien sûr une adaptation au type de scrutin.

Pour votre information, nous suivons dans l'outil http://lepacte.be et en particulier le lien en haut à gauche «Résultats de campagne ?», en temps réel, les signatures que nous avons reçues, totalisés aussi par parti, et nous en informons régulièrement tant la presse que nos concitoyens pour qu'ils puissent, le 14 octobre prochain, connaître vos positions sur ces sujets et faire un choix éclairé. Sachez que plusieurs centaines de personnes nous ont fait savoir que cela avait eu une influence sur leurs votes.

Vous trouverez le détails des textes des 3 pactes et la procédure de signature à l'adressehttp://jesigne.lepacte.be où vous pourrez les signer avec votre carte d'identité électronique comme vous l'utilisez pour remplir votre déclaration d'impôt, ou, si vous ne pouvez signer électroniquement, à remplir ce même formulaire en ligne, l'imprimer (version pdf à droite), le signer manuscritement et nous le transmettre scanné ou photographié par email à jesigne@lepacte.be.

Nous sommes à votre disposition pour en discuter si vous le souhaitez. Par exemple par téléphone au coordinateur Nicolas Pettiaux 0496 24 55 01 ou par email à info@lepacte.be

Nous espérons pouvoir vous rencontrer un de ces jours pour discuter de ces questions qui nous tiennent à cœur et vous souhaitons, d'ici là, une bonne dernière semaine de campagne et les meilleurs résultats possibles, et vous invitons à transmettre ce message à vos colistiers.

Dans l'espoir de vivre avec vous dans un société numérique plus juste, plus respecteuse, plus solidaire et plus libre,
Bien à vous,

<SIGNATURE>
Pour la campagne lepacte.be

De la sécurité de la connexion du browser pendant la signature

À la deuxième étape de de signature, sur la page https://jesigne.lepacte.be/, les utilisateurs voient le message :

«Attention: Vous allez être redirigé vers une connection sécurisée, il est probable que votre browser émette une alerte car le certificat de ce site est signé par CACert.org, une autorité de certification collaborative qui n'est pas encore prise en charge par la totalité des browsers. Vous pouvez donc ignorer cette alerte.»

Les plus attentifs à la sécurité auront sans doute des difficultés à ignorer l'alerte sans autre forme de procès.
Voici donc quelques détails techniques derrière cette alerte.

L'initiative lepacte.be étant purement citoyenne et sans argent, ou presque (tout dons est bienvenus merci ;-), nous utilisons cacert.org comme autorité de certification .

Cela a deux inconvénients à l'heure actuelle:

  • CAcert n'est pour l'instant inclus que dans une fraction des browsers
  • Leur Root certificate repose toujours sur MD5

Cela a aussi des avantages

  • CAcert est un organisme sans but lucratif pris en main par un réseau communautaire, contrairement aux autres autorités de certification qui sont à vocation commerciale et vivent de la vente de certificats.
  • Ce réseau comportait en Janvier 2012 plus de 200,000 utilisateurs vérifiés et a produit quasi 800.000 certificats.
  • Obtenir un certificat est gratuit et l'identité du propriétaire du site utilisant le certificat a été vérifiée plusieurs fois par les Assureurs de la communauté CAcert. (notre responsable technique est Assureur CAcert soit-dit en passant)

En fait cela fait déjà longtemps que CAcert est entré dans un processus long et difficile de redéfinition de leurs polices et après validation de ces dernières ils devront générer de nouveaux certificats root conformes à ces nouvelles procédures.

Du coup, ils ont considéré que ce n'était pas la peine de s'esquinter à renouveler le certificat root actuel tant que la procédure n'est pas validée et mise en place.

Notez que leur certificat intermédiaire (celui qui signe le nôtre par exemple) utilise SHA256 et que les certificats tels que le nôtre utilisent SHA1.

Malgré que le certificat root ait été généré avec MD5, une attaque comme celle réalisée en 2008 est donc impossible ici. En effet si MD5 est cassé et qu'il est possible assez facilement de générer des collisions, c-à-d deux textes qui donneront le même condensat, il est toujours impossible à l'heure actuelle de monter une attaque du type seconde pré-image, c-à-d trouver un autre certificat qui aurait le même MD5 que le certificat root de CAcert.

Si vous voulez plus d'information, Google et Wikipedia sont vos amis.

Jesigne.lepacte.be : le nouvel outil simple est en place pour tous les candidats

Les développeurs du pacte des libertés numériques ont été très actifs ces derniers jours pour permettre à tous les candidats d'encoder simplement leur engagement aux 3 pactes.

Nous avons développé un système en ligne sécurisé et fiable, basé sur le respect des lois belges qui considèrent comme valides les signatures autographes ou électroniques avec la carte d'identité électronique.

Allez simplement en ligne sur Jesigne.lepacte.be et suivez le mode d'emploi en 2 étapes. Facile, et rapide.

Les signataires des pactes principaux en 2010

Par ordre alphabétique des noms de partis francophones principaux, et dans ces listes par ordre alphabétique des noms, voici les candidats qui ont signés les pactes des libertés numériques à l'occasion des élection de juin 2010, et la date à laquelle ils ont envoyé les pactes signés.

Si vous êtes à nouveau candidat en 2012, il est utile de resigner le pacte (ce qui est maintenant très simple) pour être repris dans notre nouveau tableau et valoriser le nombre total de signataires de votre parti.

Tous les 157 candidats signataires

71 signataires Centre démocrate humaniste

1.  Nese Acikgöz (11/06/10)
2.  Lise Amorison (12/06/10)
3.  Najyha Aynaou (11/06/10)
4.  Christophe Bastin (09/06/10)
5.  Jean-Paul Bastin (09/06/10)
6.  Christian Brotcorne (09/06/10)
7.  Danielle Caron (09/06/10)
8.  Idès Cauchie (10/06/10)
9.  Benoît Cerexhe (10/06/10)
10.  Caroline Charpentier (11/06/10)
11.  André Cobbaert (11/06/10)
12.  René Collin (07/06/10)
13.  Justine Comijn (09/06/10)
14.  Claudine Coolsaet (08/06/10)
15.  Annie Cotton (09/06/10)
16.  Hélène Couplet-Clément (09/06/10)
17.  Georges Dallemagne (09/06/10)
18.  Nathalie de Suray (09/06/10)
19.  Elisabeth Degryse (09/06/10)
20.  Myriam Delacroix (11/06/10)
21.  Francis Delpérée (09/06/10)
22.  Anne Delvaux (10/06/10)
23.  Carlo Di Antonio (06/06/10)
24.  André Du Bus De Warnaffe (11/06/10)
25.  Jean-François Favresse (09/06/10)
26.  Mohamed Fekrioui (11/06/10)
27.  Michel Firket (09/06/10)
28.  Catherine Fonck (09/06/10)
29.  Joseph George (08/06/10)
30.  Vicent Girboux (11/06/10)
31.  Mélanie Goffin (09/06/10)
32.  Marie-Eve Hannard (11/06/10)
33.  Maurice Jennequin (09/06/10)
34.  Olivier Joris (11/06/10)
35.  Myriam Lacroix (11/06/10)
36.  Benoit Langendries (11/06/10)
37.  Stéphane Lasseaux (09/06/10)
38.  David Lavaux (09/06/10)
39.  Aline Leclercq (11/06/10)
40.  Gérard Lemaire (09/06/10)
41.  Chloé Liessens (09/06/10)
42.  Claire Lobet-Maris (05/06/10)
43.  Benoît Lutgen (11/06/10)
44.  Philippe Matthis (11/06/10)
45.  Vanessa Matz (10/06/10)
46.  Solange Mesdagh (09/06/10)
47.  Pierre Migisha (11/06/10)
48.  Joëlle Milquet (03/06/10)
49.  Olivier Moinnet (11/06/10)
50.  Yves Moulin (09/06/10)
51.  Antoine Nivard (06/06/10)
52.  Clotilde Nyssens (11/06/10)
53.  Maxime Prevot (10/06/10)
54.  Jean-Paul Procureur (09/06/10)
55.  Sylvie Roberti (08/06/10)
56.  Rodolphe Sagehomme  (09/06/10)
57.  Véronique Salvi (11/06/10)
58.  Marie-Dominique Simonet (08/06/10)
59.  Evelyne Stinglhamber-Van Pee (09/06/10)
60.  Antoine Tanzilli (17/06/10)
61.  Isabelle Tasiaux (02/06/10)
62.  Benoit Thoreau (09/06/10)
63.  Aurore Tourneur (09/06/10)
64.  Cécile van Hecke (10/06/10)
65.  Catherine van Zeeland (11/06/10)
66.  Annick Van Den Ende (10/06/10)
67.  Michaël Van Hooland (11/06/10)
68.  Olivier Vanham (09/06/10)
69.  Melchior Wathelet (09/06/10)
70.  Brigitte Wiaux (11/06/10)
71.  Damien Winance (08/06/10)

62 signataires Ecolo

1.  Willy Bernimolin (10/06/10)
2.  Annick Boidron (04/06/10)
3.  Juliette Boulet (07/06/10)
4.  Saskia Bricmont (04/06/10)
5.  Anne-Marie Camus (08/06/10)
6.  Grégory Cardarelli (04/06/10)
7.  Pierre Castelain (10/06/10)
8.  Thierry Catteau (08/06/10)
9.  Cécile Cornet (10/06/10)
10.  Sandrine Couturier (07/06/10)
11.  José Daras (04/06/10)
12.  Cécile Dascotte (08/06/10)
13.  Charlotte de Jaer (07/06/10)
14.  Olivier Deleuze (03/06/10)
15.  Ingrid Delmot (10/06/10)
16.  Chloé Deltour (09/06/10)
17.  Christina Dewart (09/06/10)
18.  Anne Dister (10/06/10)
19.  Hugues Doumont (11/06/10)
20.  Thomas Eraly (07/06/10)
21.  Tamimount Essaïdi (10/06/10)
22.  Jean-François Fauconnier (04/06/10)
23.  Gian-Pietro Favarin (10/06/10)
24.  Zoé Genot (04/06/10)
25.  Muriel Gerkens (11/06/10)
26.  Christine Ghys (10/06/10)
27.  Georges Gilkinet (10/06/10)
28.  Christian Grétry (07/06/10)
29.  Benoît Hellings (04/06/10)
30.  Laurence Hennuy (07/06/10)
31.  Anne Herscovici (07/06/10)
32.  Evelyne Huytebroeck (10/06/10)
33.  Jean-Michel Javaux (03/06/10)
34.  Bob (Kazadi) Kabamba (07/06/10)
35.  Catherine Kestelyn (07/06/10)
36.  Fouad Lahssani (10/06/10)
37.  Michaël Leclercq (11/06/10)
38.  Marie-Christine Lefebvre (06/06/10)
39.  Jean-Marc Monin (10/06/10)
40.  Jacky Morael (11/06/10)
41.  Catherine Morenville (07/06/10)
42.  Marie Nagy (10/06/10)
43.  Agnès Namurois (10/06/10)
44.  Antoine Nélisse (07/06/10)
45.  Julie Papazoglou (10/06/10)
46.  Ingrid Parmentier (07/06/10)
47.  Luc Parmentier (10/06/10)
48.  André Peters (04/06/10)
49.  Jérôme Petit (11/06/10)
50.  Daniel Petit (07/06/10)
51.  Brigitte Pétré (10/06/10)
52.  Eric Remacle (08/06/10)
53.  Michel Renard (03/06/10)
54.  Pascal Rigot (04/06/10)
55.  Jean-Luc Roland (11/06/10)
56.  Geoffrey Roucourt (07/06/10)
57.  François Ruelle (07/06/10)
58.  Brigitte Simal (11/06/10)
59.  Thérèse Snoy (04/06/10)
60.  Cécile Thibaut (07/06/10)
61.  Sarah Turine (03/06/10)
62.  Laurence Willemse (07/06/10)

12 signataires Mouvement réformateur

1.  Alain Courtois (05/06/10)
2.  Alain Destexhe (08/06/10)
3.  Bernard Ducoffre (08/06/10)
4.  Michèle Hasquin-Nahum (08/06/10)
5.  Pierre-Yves Jeholet (07/06/10)
6.  Marion Lemesre (05/06/10)
7.  Benoît Piedboeuf (06/06/10)
8.  Didier Reynders (04/06/10)
9.  Françoise Schepmans (12/06/10)
10.  Dominique Tilmans (09/06/10)
11.  David Weytsman (05/06/10)

35 signataires Parti socialiste

1.  Benoît Bayenet (12/06/10)
2.  Véronique Biordi (11/06/10)
3.  Carmen Castellano (07/06/10)
4.  Dominique Clajot (11/06/10)
5.  Guy Coeme (08/06/10)
6.  David Cordonnier (10/06/10)
7.  Philippe Courard (09/06/10)
8.  Michel Daerden (07/06/10)
9.  Jean-Marc Delizée (11/06/10)
10.  Willy Demeyer (08/06/10)
11.  Rudy Demotte (29/06/10)
12.  Valérie Déom (09/06/10)
13.  Elio Di Rupo (03/06/10)
14.  Julie Fiszman (09/06/10)
15.  André Flahaut (07/06/10)
16.  Catherine François (11/06/10)
17.  André Frédéric (10/06/10)
18.  Thierry Giet (10/06/10)
19.  Gwénaëlle Grovonius (17/06/10)
20.  Jamal Ikazban (11/06/10)
21.  Rachel Izizaw (10/06/10)
22.  Karine Lalieux (16/06/10)
23.  Marie-Claire Lambert (10/06/10)
24.  Dimitri Legasse (10/06/10)
25.  Rachid Madrane (05/06/10)
26.  Paul Magnette (10/06/10)
27.  Philippe Mahoux (10/06/10)
28.  Madeleine Mairlot (10/06/10)
29.  Alain Mathot (08/06/10)
30.  Vittorio Mettewie (10/06/10)
31.  Laurette Onkelinx (07/06/10)
32.  Vincent Sampaoli (10/06/10)
33.  Sandra Schrauben (10/06/10)
34.  Eliane Tillieux (10/06/10)
35.  Christiane Vienne (09/06/10)

7 signataires Pirate Party

1.  Delphine Chevalier (09/06/10)
2.  Julien Deswaef (04/06/10)
3.  Gilles Douillet (10/06/10)
4.  Marouan El Moussaoui (09/06/10)
5.  Mahdiya El-Ouiali (09/06/10)
6.  Monika Kornacka (07/06/10)
7.  Jurgen Rateau (04/06/10)

Et les 35 élus

10  signataires Centre démocrate humaniste élus

1.  Christian Brotcorne (09/06/10)
2.  Benoît Cerexhe (10/06/10)
3.  Francis Delpérée (09/06/10)
4.  Catherine Fonck (09/06/10)
5.  Benoît Lutgen (11/06/10)
6.  Vanessa Matz (10/06/10)
7.  Joëlle Milquet (03/06/10)
8.  Maxime Prevot (10/06/10)
9.  Marie-Dominique Simonet (08/06/10)
10.  Melchior Wathelet (09/06/10)

7 signataires Ecolo élus

1.  Juliette Boulet (07/06/10)
2.  Olivier Deleuze (03/06/10)
3.  Zoé Genot (04/06/10)
4.  Muriel Gerkens (11/06/10)
5.  Georges Gilkinet (10/06/10)
6.  Jacky Morael (11/06/10)
7.  Thérèse Snoy (04/06/10)

3 signataires Mouvement réformateur élus

1.  Sabine Laruelle (10/06/10)
2.  Didier Reynders (04/06/10)
3.  Dominique Tilmans (09/06/10)

15 signataires Parti socialiste élus

1.  Guy Coeme (08/06/10)
2.  Philippe Courard (09/06/10)
3.  Michel Daerden (07/06/10)
4.  Jean-Marc Delizée (11/06/10)
5.  Willy Demeyer (08/06/10)
6.  Rudy Demotte (29/06/10)
7.  Valérie Déom (09/06/10)
8.  Elio Di Rupo (03/06/10)
9.  André Flahaut (07/06/10)
10.  André Frédéric (10/06/10)
11.  Marie-Claire Lambert (10/06/10)
12.  Paul Magnette (10/06/10)
13.  Alain Mathot (08/06/10)
14.  Laurette Onkelinx (07/06/10)
15.  Christiane Vienne (09/06/10)

Victoire de l'internet libre

Ce mercredi 4 juillet 2012, grande victoire de la démocratie au Parlement européen : le projet ACTA, négocié en secret depuis plusieurs années, est rejeté par 478 voix contre, 39 voix pour et 165 abstentions.

Ceci va dans le sens du pacte de l'internet libre de ce chantier.

Merci à tous ceux qui ont contribué, aux députés et à leurs conseillers qui ont suivi les attentes des citoyens, en particulier à Jérémie Zimmerman de La Quadrature du Net.

Présentation et discussion aux jeudis du libre de 5 juillet 2012 à 19h

Ce jeudi 5 juillet, aux Jeudis du Libre de Bruxelles il sera question de … LePacte.be  ou comment motiver les candidats aux élections par rapport aux logiciels libres, à un internet libre et aux données libres

L'initiative LePacte.be ou les pactes des libertés numériques sont 3 pactes et engagements en rapport aux logiciels libres, à un internet libre et aux données libres que 198 candidats dont 37 élus aux élections fédérales de 2010 ont signés.

Publics concernés par la conférence : tout utilisateur de logiciels libres, de données libres et d’un internet libre

Niveau requis : citoyen.

Lieu de cette séance : Betagroup Coworking Brussels à ICAB Business & Technology Incubator , 4 rue des pères blancs – 1040 Bruxelles (cf. ce plan sur le site d’Openstreetmap).

 Horaires: de 19h à 21h, suivi d’un restaurant dans le quartier.

>> Merci de vous inscrire <<

Contenu :

Présentation des pactes des libertés numériques initiés en 2009 avec le pacte du logiciel libre aux élections régionales belges, dans la perspective du pacte des logiciels libres proposé par APRIL, aux candidats français. Ce pacte de 2009 a été repris et étendu en 2010 pour les élections fédérales belges, et concernait alors les logiciels libres, un internet libre (cf ACTA) et les données libres (open data). Cet exposé revisitera la mise en oeuvre des campagnes, ses actions, ses résultats (près de la moitié des députés fédéraux francophones élus ont signé les 3 pactes), mais aussi ses défis et perspectives. La présentation évoquera la prochaine élection communale du 14 octobre 2012 et les actions à mener pour en faire un succès pour conscientiser plus les décideurs locaux à ces problématiques importantes à nos yeux.

L’intervenant conférencier : Nicolas Pettiaux (et à APRIL)

Maître-assistant à la Haute École de Bruxelles – École Supérieure d’Informatique, professeur à l’École nationale des arts-visuels La Cambre et assistant à l’Université Libre de Bruxelles. Membre du BxLUG, de APRIL et AFUL dont il a été administrateur. Initiateur des campagnes candidats.be, lepacte.be et hetpact.be. Activiste et utilisateur de Debian et Ubuntu entre autres logiciels libres.

Liens :

Un pot pour se voir, boire et lancer le pacte 2012

Date: la semaine du 16 au 19 juillet 2012 de 20h à 22h 

Lieu : « Etc... », petit bistrot de quartier modernisé avec terasse situé à Etterbeek – La Chasse, avenue Jules Malou, fréquenté par quelques libristes avec wifi pour les amis.C'est notre lieu maintenant habituel.

Merci de compléter le framadate pour indiquer la date qui vous convient le mieux, votre présence possible ou vraisemblable, ainsi que celle de vos amis.

La localisation sur la carte libre OpenStreetMap est fournie http://www.openstreetmap.org/index.html?mlat=50.831658&mlon=4.385697&zoom=17 (au centre du quadrilatère rouge)

Accès :
  • Tram 81 & 83 Bus 36, 59, 60, 95 (3/6 min)
  • Train par la gare Bruxelles/Luxembourg (20 min) ou bus 36 ou la gare d'Etterbeek (15 min) ou bus 95
Bières spéciales € 2.5 Jupiler € 1.4

Au plaisir de vous y voir

Nouvelles élections, le pacte repart aussi, de plus belle.

Le 14 octobre 2012 prochain, les belges sont appelés à élire leurs conseils communaux. Nombreux seront les candidats locaux aux fonctions de bourgmestres, échevins et conseillers communaux.

Cet échelon local de la vie politique est essentiel, il draine des marchés notamment informatiques importants et emploie de très nombreuses personnes. Il nous paraît donc essentiel de sensibiliser les candidats de tous les partis aux questions des logiciels libres, des données ouvertes et de l'internet libre, un sujet particulièrement chaud à la veille du vote à propos de ACTA de ce 4 juillet 2012 au Parlement européen.

Nous préparons aussi 1 nouveau pacte complémentaire que nous proposerons aussi à tous les 193 candidats aux précédentes élections fédérales, signataires des pactes des libertés numériques, dont 34 sur 77 sont des élus. Les nouveaux auront droit à un panel de 4 pactes des libertés numériques.

Enfin, pour mieux nous organiser, nous nous y prenons plus tôt et faisons un exposé ce jeudi 5 juillet 2012 à 19h00 au Beta Coworking group, dans le cadre des jeudis du libre de Bruxelles. Nous espérons vous y voir nombreux.

Nous vous proposerons aussi très bientôt le traditionnel pot du pacte pour commencer les festivités.

Parmi les 77 élus francophones, 34 sont signataires des Pactes!

Résultats à confirmer une fois que le jeu de chaises musicales se sera stabilisé mais pour l'instant parmi des 77 élus francophones, 34 sont signataires des Pactes, soit 44.2%.

28/62 (45.2%) à la Chambre et 6/15 (40%) au Sénat.

Pas mal du tout!

La palme revient à la circonscription électorale de Namur avec 5 signataires pour 6 élus!

Liège suit avec 9 signataires sur 15 élus.

Côté néerlandophone, Eva Brems à la Chambre et Bert Anciaux au Sénat sont les deux élus qui ont signé les Pactes, soit 1/88 et 1/25 donc au total 2 sur 113 (1.8%)

Graphes des nombres de signataires ce dimanche 13 juin 2010 à 8h52



Continue reading »

Votez et soyez informés des positions des partis et des candidats sur les libertés numériques

Le matin du scrutin, sans doute historique pour la Belgique, voici un premier bilan des actions lepacte.be / hetpact.be, pour que vous puissiez voter en connaissance de cause, informés des positions des partis et des candidats sur les libertés numériques.

D'abord, cette campagne a été un succès: 194 candidats ont signé dont les quatre présidents des grands partis francophones, le président de Groen!, le 3è effectif et la première suppléante du SP-a au Sénat, les présidents de ProBruxsel et du parti pirate. Un large consensus donc autour de ces questions des libertés numériques.

Nous le remercions tous et leur souhaitons bonne chance à tous.

Vous pouvez connaître les positions nominativement sur la liste des signataires
où vous pouvez trier et chercher les candidats qui vous intéressent.

Comme le titrait un journal important, Le PS, le MR, le cdH et Ecolo sont au moins d’accord sur un point : il faut défendre les «libertés numériques». Comme ces libertés sont aussi soutenues par plusieurs ténors du nord du pays, nous pouvons espérer et nous attendre donc que des points liés aux engagements pris en signant ces pactes soient effectivement présents dans les déclarations gouvernementales. 

Continue reading »

De nouveaux tableaux et graphiques : les têtes de listes s'affichent

On ne chôme pas dans les partis, ni sur lepacte.be . Il est maintenant simple de savoir aussi combien de têtes de liste (effectif ou suppléant) de quels partis ont signé les pactes.

Continue reading »

L'Europe pousse les gouvernements vers le logiciel libre

Selon le quotidien français Le Monde: La commissaire européenne en charge du numérique, Neelie Kroes, a mis en garde ce jeudi les gouvernements européens contre le risque de se voir "enfermés accidentellement dans une technologie propriétaire", visant sans le nommer Microsoft, et annoncé la mise en place d'un programme de conseils aux Etats pour qu'ils développent leur utilisation de logiciels libres.

Continue reading »

Passage au journal parlé hier soir

Un premier passage hier sur les ondes de Vivacité et de la Première dans les journaux parlés du soir!

Continue reading »

- page 1 of 2